Médaille d\'Or

Le plus grand évènement de la semaine dernière est bien entendu la visite des médaillés olympiques.

Plusieurs centaines de bisontins sont venus féliciter Florence Baverel, Vincent Defrasne, Julien Robert, et tous les autres francs-comtois qui ont eu l'honneur de frotter la poudreuse italienne sous les couleurs de la France.

Pourquoi un tel enthousiasme ?
"Avec nos médaillés, c'est toute la région qui gagne!", tel est le slogan choisi par la Région pour recevoir nos athlètes en véritables champions.

Merci pour tous les autres, qui en se levant tous les matins participent à l'économie de la Franche Comté, ou encore les bénévoles qui s'impliquent dans la vie de la région.

Alors quelques médailles autour du cou, c'est bien, mais cela aurait pu être mieux.
Mais qu'ont-ils fait pour promouvoir leur "région qui gagne"? A aucun moment, je n'ai pu entendre à la télé un commentateur sportif parler de la Franche Comté, ou un sportif saluer sa région natale !

A ski, on a forcément les chevilles qui enflent !
Lors de la soirée organisée en leur honneur par la région Franche Comté, je peux vraiment affirmer que "nos champions" sont devenus en l'espace d'un mois des célébrités.

Pour accueillir les visiteurs, un service d'ordre très rigoureux, car même un journaliste devait faire des pieds et des mains pour accéder à l'espace réservé à la presse. Et pour les autres qui n'ont pas la chance de posséder la carte tricolore, c'est à quelques dizaines de mètres de la scène qu'ils pouvaient "croiser le regard de leurs idoles". On s'approche du folklore, mais pour une fois que les bisontins envahissent la place du marché à 20 heures...

En espérant qu'ils aient fait le déplacement pour les médaillés et non pour le vin chaud !

Aurélien CENTELLES
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?