Dampierre (39) : Médecine dure

Déjà qu'en France on a du mal avec le cannabis à usage thérapeutique, il y a peu de chances pour que ce toubib jurassien, installé récemment à Dampierre, échappe à une très lourde sanction : sa radiation pure et simple de l'ordre des médecins… pour détention de cocaïne. Une dangereuse substance qu'il avait apparemment l'habitude de s'auto-prescrire depuis quelque temps, comme remède à sa dépression.

Arrêté début mars lors d'un voyage en Guyane, il a d'ores et déjà été condamné à deux ans de prison dont un ferme par le tribunal correctionnel de Cayenne. Une peine qu'il purgera à la maison d'arrêt de Besançon.

.
Publié le mercredi 25 mars 2015 à 09h52

Confirmez-vous la suppression ?