Franche-Comté : Plus de quoi "s’ecstasier"

Le mois dernier, c'est en possession de 21 000 cachets d'ecstasy Made in Holland que ce Bisontin de 32 ans avait prématurément terminé son "go fast" en Haute-Saône, du côté de Luxeuil-les-Bains. Un signe annonciateur de la douche froide qui a hier rincé ses minces espoirs de remise en liberté, lorsque le tribunal correctionnel de Vesoul s'est prononcé pour une peine de 6 ans de prison ferme à son encontre. Et ce n'est pas tout !

Par ailleurs sommé de verser 53 155 euros d'amende douanière, le prévenu, déjà condamné à 5 reprises pour vol aggravé, transport d'arme et son implication dans une précédente affaire de stupéfiants, s'est en outre vu confisquer son appartement de 80 000 euros. Un jugement dont il entend faire appel avec son avocat... qui avait plaidé la relaxe.

.
Publié le mercredi 25 mars 2015 à 11h37

Confirmez-vous la suppression ?