Meurtre dans un centre de soins Alzheimer de Bavilliers

Un patient de 70 ans souffrant de démence est soupçonné d\'avoir étranglé une patiente de 61 ans dans un centre de soins Alzheimer, à Bavilliers (Territoire-de-Belfort), sans raison apparente, a-t-on appris mercredi de sources policière et judiciaire.

Le drame s\'est produit mardi vers 17h au centre de la Charmeuse à Bavilliers.
L\'agresseur avait fermé la porte de la chambre de la victime. Un membre du personnel soignant, ayant jeté un coup d\'oeil par la porte vitrée, a aperçu l\'homme à genoux par terre, les mains autour du cou de la femme allongée sur son lit.
Les infirmiers sont immédiatement intervenus, mais la dame était déjà morte.

Après son passage à l\'acte, le septuagénaire est resté allongé dans sa chambre, impassible. Il a été placé dans un établissement psychiatrique à Montbéliard (Doubs). Interrogé par un médecin expert, il a juste dit que la femme \"l\'embêtait\".
Au vu de son état de santé, il ne sera probablement jamais jugé.

D\'après le directeur de l\'établissement, Philippe Meyer, il est \"très difficile pour le personnel d\'anticiper ce genre de passage à l\'acte, avec des patients qui peuvent exploser à tout moment\". Selon lui, son personnel (2 soignants pour 15 malades) n\'a commis aucune faute.

L\'homme est entré en décembre 2009 dans l\'unité de soins de Bavilliers, qui héberge 38 patients atteints de troubles du comportement qui vont de la maladie d\'Alzheimer à des démences plus importantes.
La victime était dans l\'établissement depuis août 2008.

L. L.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?