Besançon : Micmac en sortie de boîte

Après avoir payé pour s'en prendre plein les oreilles jusqu'à l'aube, ils en auront pris plein la tronche pour pas un rond. Qui donc ? 6 amis d'une vingtaine d'années agressés dimanche dernier devant une discothèque bisontine par 3 individus de la même tranche d'âge qui comparaissaient hier devant le tribunal correctionnel.

Ce matin-là, sans que l'on sache vraiment pourquoi (y a-t-il seulement une raison ?), c'est par un bourre-pif adressé à une jeune fille du groupe que les hostilités auront été lancées par l'un des trouble-fête. Lequel cassait dans la foulée une bouteille en verre sur le crâne d'une autre victime, donnant lieu à un début de rixe auquel prenait part le deuxième de ses acolytes, tandis que le troisième jouait finalement le rôle d'arbitre, en aspergeant tous les participants d'un jet de bombe lacrymogène qui mettait fin au pugilat… mais lui valait tout de même d'être interpellé lui aussi.

Ne pouvant toutefois prétendre à une inculpation pour coups et blessures comme ses deux collègues récidivistes condamnés ce mardi à passer respectivement les 3 et 4 prochains mois derrière les barreaux, il aura choisi de commettre une tentative d'évasion au cours de sa garde à vue pour écoper, par solidarité, d'une peine (aménageable) de 15 jours de prison.

.
Publié le mercredi 24 septembre 2014 à 13h25

Confirmez-vous la suppression ?