Pontarlier : Pour toi maman

Selon un certain proverbe, « qui aime bien, châtie bien ». Mais de là à penser que c'est par amour que ce Pontissalien battait sans ménagement sa mère de 81 ans, le doute est permis ! D'autant plus, d'ailleurs, que ses "marques" d'affection si particulières lui avaient déjà valu par le passé d'être condamné à une peine de prison… qu'il venait tout juste de purger lorsque les policiers lui sont donc retombés dessus en début de semaine.

Ainsi gardé à vue depuis lundi, ce récidiviste de 52 ans comparaissait hier devant la justice. Laquelle lui a prescrit une expertise psychiatrique reportant son procès au 24 octobre prochain, avec maintien en détention jusqu'à cette date.

.
Publié le jeudi 25 septembre 2014 à 10h19

Confirmez-vous la suppression ?