Besançon : Mon nom est personne (màj)

De mémoire vacillante, ses derniers souvenirs remontent au 11 juillet dernier. Un peu léger quand, a priori, on est déjà censé avoir une bonne cinquantaine d'années gravées dans le disque dur. C'est ainsi frappé d'amnésie que l'homme que vous voyez en photo s'est présenté ce jeudi au commissariat de Besançon, avec pour seule certitude celle de ne plus savoir qui il est. C'est toujours mieux que rien…

Arrivé en stop depuis Pontarlier, celui-ci a expliqué avoir gagné la capitale comtoise parce que son nom lui était familier inspirait vaguement quelque chose. Mais les choses ont justement tant changé depuis que le tram est en germe qu'il ne se sera hélas pas souvenu avoir déjà fréquenté un centre-ville aussi vide et difficile d'accès.

Toute plaisanterie mise à part, c'est sans avoir eu le moindre déclic que l'homme aura finalement été admis à l'hôpital Minjoz, où les examens n'auront révélé ni blessure, ni pathologie psychiatrique.

De source sûre, malgré le crâne luisant et les boucles d'oreilles, il ne s'agirait déjà pas de Mr Propre. Pour le reste, le commissariat de Besançon demeure à l'affût des révélations que vous pourriez lui faire quant à l'identité supposée de ce mystérieux individu.

Mise à jour 13h30 : Suite à l'"appel à reconnaissance" relayé hier par l'antenne régionale de France 3, plusieurs personnes ont permis d'identifier l'intéressé ; un ressortissant Suisse de 55 ans dont la famille était sans nouvelles depuis le 18 mai dernier...

C.R
Publié le vendredi 19 juillet 2013 à 09h38

Confirmez-vous la suppression ?