Monopoly Besançon

en avant première .

Observant que des groupes de joueurs "trafiquaient" leur Monopoly pour le faire correspondre à leur ville, l'éditeur du célèbre jeu eût l'idée de lancer des éditions "capitales du monde" puis, depuis 2000 des éditions "Villes de France" (23 villes)

Le fort rapport affectif des bisontins pour Besançon permet au Monopoly de s'enrichir d'une édition « Besançon » ou les prix des rues et des habitations sont basés sur la réalité – toute proportions gardées – bien sûr -

D'après M. Karpiel, l'éditeur, les points les plus différents entre le plateau de jeu et la réalité sont: dans le jeu le parking est gratuit et la circulation est aisée...

Allez, pour vous dévoiler une toute petite partie des nombreuses surprises que remporte ce jeu: La rue la plus chère : La Grande rue , la moins chère: Le boulevard Kennedy.

Disponible à la vente dans certains magasins et bientôt en ligne sur www.besac.com au prix conseillé de 45 Euros.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?