Morte au milieu des déchets à Frotey-les-Vesoul

Le corps d'une dame de 90 ans a été retrouvé mercredi dans son pavillon de Frotey-les-Vesoul où elle vivait seule avec un chat et un canari. Il gisait au milieu d'un amas de détritus.

Cette nonagénaire souffrait du syndrome de Diogène, un trouble du comportement de la personne âgée qui conduit celle-ci à négliger ses conditions de vie. Sans famille proche, elle était placée sous la tutelle de l'Udaf.
La dame refusait toute aide extérieure. Elle avait malgré tout été placée d'office en maison de retraite pendant quelques temps, ce qui avait permis de nettoyer son habitation afin de la rendre à nouveau salubre.
Rentrée chez elle depuis quelques mois, et refusant toujours l'intervention de tiers, la vieille dame avait recommencé à amonceler les déchets dans sa maison.

Depuis dimanche, ses voisins s'inquiétaient de voir ses volets fermés. L'un d'eux ayant tenté d'entrer dans la maison mercredi, sans succès, les pompiers ont été prévenus.
Ils ont dû forcer la porte pour pénétrer dans le pavillon, dans lequel ils ont découvert, au milieu des déchets, le corps sans vie de la nonagénaire. Celle-ci était apparemment décédée de mort naturelle trois jours plus tôt.

R. Hingray
Publié le vendredi 28 mai 2010 à 15h09

Confirmez-vous la suppression ?