Mots Doubs : un événement littéraire… et people

Existe-t-il, à Besançon, un événement annuel qui attire plus de \"beau linge\" que les Mots Doubs ? On a beau chercher, on ne voit pas. En plus de constituer un festival littéraire, la fête du livre du Doubs représente un rassemblement de \"people\" qui ont en commun d\'avoir pris leur plume, qui pour un roman, qui pour un essai, qui pour une biographie…
Déjà présent en 2006, Richard Bohringer est de nouveau à l\'affiche pour cette 6e édition. A côté de l\'acteur-chanteur-écrivain, on retrouvera une Madame Météo (Catherine Laborde), un humoriste (Jean-François Derec) ou encore un homme de radio (Claude Villers). Un temps pressentis, Patrick Poivre d\'Arvor, Jacques Verges et Bixente Lizarazu seront finalement absents. Bien sûr, les \"vrais\" auteurs ne sont pas oubliés : Françoise Dorin, Vladimir Fédorovski et autre Dominique Fernandez (le parrain des Mots Doubs 2007) seront présents. La constitution du plateau d\'invités s\'opère suivant un savant mélange entre les auteurs locaux (ils sont 88 sur 231 cette année), les écrivains d\'envergure nationale et les fameux \"people\", dont la présence donne du cachet à l\'événement et assure son attractivité auprès d\'une partie du public qui ne s\'intéresse pas naturellement à la littérature.

Pour faire venir tout ce beau monde, \"c\'est une préparation assez lourde, mais la logistique est rodée maintenant\", affirme Yves-Michel Dahoui, vice-président du conseil général en charge de l\'information et de la communication. Suite à un appel d\'offres, le Département travaille avec l\'opérateur Alice événements. \"Ils ont une expérience, un savoir-faire et un réseau. On souhaite qu\'ils s\'appuient sur les forces vives locales que sont les libraires, qui eux aussi peuvent profiter des retombées\", poursuit l\'élu.
Mais le meilleur moyen de faire venir des auteurs connus aux Mots Doubs, c\'est encore le bouche-à-oreille, au bout de seulement cinq années d\'existence : \"Les auteurs sont très sensibles à la qualité de l\'accueil, qui est reconnue, assure Yves-Michel Dahoui. Ils nous disent aussi qu\'il ne faut surtout pas changer le lieu de la manifestation\". Autre atout majeur : \"Ils trouvent que le public est très connaisseur. Les gens n\'hésitent pas à discuter avec les auteurs, y compris sur le fond de l\'ouvrage\", avance Yves Maurice, directeur adjoint de la communication du conseil général.
Convivialité et simplicité sont les deux piliers de la renommée de l\'événement. Les invités vedettes \"n\'ont pas de demande particulière, ils sont tous logés à la même enseigne\", affirme Yves Maurice. Yves-Michel Dahoui complète : \"Il règne un tel climat qu\'un caprice de star serait totalement déplacé\".
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?