Besançon : Nazis ou pas nazis ?

Portant Rangers et blouson noir, ils en avaient assurément le costume traditionnel mais… en sont-ils vraiment ?
Pour la responsable du café-concert Bisontin \"Ze Music All\" il n\'y a pas l\'ombre d\'un doute, la dizaine d\'individus qui a agressé vendredi soir une partie de sa clientèle dans la rue Rivotte appartient bien à un groupe de néonazis convaincus.

Etrangement investis d\'une mission de santé publique, ces adorateurs supposés de l\'oncle Adolf auront jugé bon asperger de gaz lacrymogène cinq à six clients de l\'établissement, poussés à l\'extérieur par un besoin de nicotine finalement vite réprimé.

Le forfait aussitôt commis, le commando prenait la fuite, non sans promettre de revenir une autre fois « avec des cocktails Molotov ».
Il y aurait donc peut-être un peu plus que de la prévention anti-tabac derrière tout ça. Une plainte a quoi qu\'il en soit été déposée.

Déjà incriminée à plusieurs reprises pour des actes de violence, la mouvance néonazie locale avait revendiqué l\'agression de deux personnes en avril 2012. Les faits, perpétrés à la terrasse d\'un bar et sur le pont Denfert-Rochereau, avaient alors été filmés et diffusés sur Internet.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?