Nouvelle tentative d\'évasion pour les araignées de la Citadelle

Mardi 23 mai 2017, une nouvelle tentative d\'évasion a été entreprise par une poignée d\'animaux vivants dans l\'insectarium de la Citadelle de Besançon.

D\'après les informations recueillies par l\'autorité pénitentiaire, une ingénieuse diversion aurait semé la confusion parmi le personnel.

En effet, il s\'avère qu\'un éclairage du type néon aurait explosé et déclenché l\'alerte ainsi qu\'un léger feu.

Les \"matons\" ont dû intervenir pour confiner la zone et arrêter la progression de l\'incendie.

Comme toujours dans ce genre de situation, ce sont les araignées qui sont les premières à tenter de tirer profit de la situation.

En raison de leur fourberie, elles ont pris l\'habitude de ne pas bouger pour laisser penser à leur décès. Or, seul le personnel surentraîné est maintenant capable de différencier une araignée morte d\'un spécimen bien vivant !

Toujours est-il que l\'incident électrique n\'a pas profité aux insectes. Ils sont tous bien présents et aucune perte n\'est à déplorer parmi la population carcérale de La Citadelle de Besançon.

Rappelons que l\'on trouve régulièrement des insectes dans les habitations comtoises. Cependant, il est inutile de tenter une capture, car seul un juge spécial a le pouvoir de prouver leur culpabilité et d\'emprisonner les animaux dans un parc zoologique.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?