\"Oeufs de pigeon\" sur la Franche-Comté

De violentes intempéries se sont abattues sur la Franche-Comté samedi soir. Orages, énormes grêlons, tempête, etc, ont fait d\'importants dégâts dans toute la région, mais de façon très localisée.

Certaines communes n\'ont rien vu, rien entendu, à part un orage dans le lointain. D\'autres, à peine quelques kilomètres plus loin, ont pu croire que la fin du monde était arrivée.

Le village de Levier, dans le Doubs, a été le plus touché. L\'orage a été bref, mais accompagné de grêlons gros comme des oeufs, voire comme le poing pour certains. Des dégâts sont recensés dans 500 foyers sur 900 : voitures déformées, vitres cassées, tuiles envolées...
Le maire a l\'intention de demander un classement en catastrophe naturelle.

À Malans, en Haute-Saône, la foudre est tombée sur une des tours du château. Les dégâts sont importants pour cette demeure du XVe siècle.

À Saint-Loup sur Semouse, également en Haute-Saône, c\'est la toiture de l\'église qui s\'est envolée.

Au total, les pompiers ont effectué plus de 200 interventions au cours de la soirée sur l\'ensemble de la région, le plus souvent pour des toitures envolées ou des inondations.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?