Pontarlier : Opération bibine

Gravir les murs d'un bâtiment pour s'y introduire par effraction depuis le toit, la technique semble tout droit sortie d'un film. Mais la comparaison s'arrête là ! Car si au cinéma les cambrioleurs qui s'y risquent le font généralement pour dérober des bijoux inestimables ou des tableaux de maîtres dans de grands musées ultra-sécurisés, en décembre dernier, c'est pour faire main basse sur des… bouteilles d'alcool qu'un voleur a escaladé de la sorte un magasin d'une zone commerciale de Pontarlier. Une scène qui n'aurait même pas sa place dans un nanar de série Z ! Pas plus d'ailleurs que le dénouement de l'affaire…

Pour avoir bêtement abandonné sur place une corde qu'il avait utilisée sans gants, notre Arsène Lupin d'entrée de gamme, âgé d'à peine 18 ans, a été confondu par son ADN et interpellé dernièrement à son domicile, en possession de 6 magnums de champagne et plusieurs litrons de vin.

.
Publié le jeudi 9 avril 2015 à 13h22

Confirmez-vous la suppression ?