Morez (39) : Paradoxe, quand tu nous tiens

Si la lecture des deux précédents articles vous laisse penser que la société marche vraiment sur la tête, soyez soulagé d'apprendre… que vous avez entièrement raison ! Nous en voulons pour preuve ce dernier exemple, qui concerne un automobiliste jurassien ayant embouti trois véhicules en stationnement, vendredi soir à Morez.

Etant imbibé, et qui plus est en état de récidive, il avait tout intérêt à disparaître dans la nuit sans rien dire. Eh bien… croyez-le ou non, loin de se carapater, il aura au contraire pleinement assumé ses responsabilités en attendant les gendarmes… qu'il aura lui-même appelés.
Publié le lundi 9 février 2015 à 13h16

Confirmez-vous la suppression ?