Besançon : Paroles, paroles…

Bien souvent, on leur reproche leur manque de probité. Mais en vérité, nos élus ne nous prennent jamais en traitre ! De leur discours de campagne à la réalité de leur action, tous sont en effet fidèles au principe de ne… pas tenir toutes leurs promesses.

Et le premier édile bisontin Jean-Louis Fousseret n'y fait pas exception ! Tandis qu'il avait déclaré en 2014 qu'il n'y aurait « pas d'augmentation du coût des transports suite à la mise en service du tramway », la BAF (Besançon et Associations Fédérées) note pour sa part que le prix de l'abonnement annuel destiné aux étudiants va augmenter pour la deuxième fois en deux ans : passé de 257 € à 265 € en 2015, il devrait effectivement plafonner à 270 € à partir du 1er février prochain. Une hausse d'autant plus dure à avaler qu'elle placera désormais Besançon sur le podium des villes universitaires les plus chères de France dans sa catégorie, derrière Dijon et Caen.

Dans l'espoir (illusoire) de rappeler le maire bisontin au bon souvenir de « la page 33 de son programme » électoral, la BAF a mis en ligne une pétition.

.
Publié le mercredi 13 janvier 2016 à 09h31

Confirmez-vous la suppression ?