Pas de fils pour le tramway de Besançon

Pas encore construit, et déjà célèbre! Le futur tramway de Besançon, qui ne soulève pas vraiment l\'enthousiasme des bisontins, fait parler de lui jusqu\'au ministère de la culture.

Il était prévu que ce tramway soit alimenté par des câbles aériens, cette solution étant la moins onéreuse. Ce que le Grand Besançon avait quelque peu oublié, c\'est que des fils électriques dans un centre ville historique, cela ne se fait pas!
Le 2 octobre dernier, le ministère de la culture a donc rappelé à l\'ordre la communauté de communes, et a demandé à ce qu\'une nouvelle solution d\'alimentation soit trouvée. Une solution de préférence esthétique, voire invisible, de façon à s\'intégrer convenablement dans le patrimoine architectural du vieux Besançon.
Le problème n\'est pas insoluble : les tramways peuvent être tractés par des batteries, des rails, ou encore être rechargés par condensateur. Des alimentations plus écologiques et discrètes les unes que les autres, mais qui ont un coût!
Le budget du tramway devra donc être revu à la hausse, avec une augmentation qui pourrait atteindre les 10 millions d\'euros. Le projet ne doit pourtant pas dépasser les 220 millions d\'euros. Il se pourrait donc que le Grand Besançon demande une nouvelle aide à l\'état.

Outre des problèmes financiers, ce changement d\'alimentation va sans doute entraîner un retard dans les travaux. L\'enquête d\'utilité publique qui devait démarrer le 15 octobre est dors et déjà repoussée de 3 mois.
La livraison du tramway est actuellement prévue pour le printemps 2014. Cinq années au cours desquelles, n\'en doutons pas, l\'aventure du tramway bisontin connaitra bien des péripéties...

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?