Pas de prison pour une mère de famille de Haute-Saône si elle obtient son permis

Une mère de famille a été condamnée à 2 mois de prison pour conduite sans permis par le tribunal de Vesoul, qui lui a accordé un sursis de 18 mois pour réussir l\'examen pratique du permis de conduire, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Lors de l\'audience mardi, le procureur de la République à Vesoul, Jean-François Parietti, avait demandé 3 mois de prison assorti d\'un sursis avec obligation d\'obtenir le permis de conduire. Le président du tribunal, Fernand Kato, s\'est montré plus clément en remarquant que la prévenue avait \"déjà réussi le code\".

La mère de famille de 34 ans avait été contrôlée le 20 mars 2008 par les gendarmes de Gray (Haute-Saône) alors qu\'elle conduisait sans permis et sans assurance.
Domiciliée dans la banlieue de Dijon (Côte-d\'Or), elle avait expliqué aux gendarmes devoir prendre la voiture pour faire les courses. \"C\'est grâce à cette voiture que mon mari, qui n\'a pas non plus le permis, a trouvé du travail\", avait-elle souligné.

\"Dans cette famille, le véhicule est un moyen essentiel pour essayer de survivre\", a plaidé Me Xavier Claude, avocat de la jeune femme qui était absente de l\'audience.

La jeune femme était déjà connue de la justice pour \"escroquerie, vol avec effraction et escalade, usage de chèques contrefaits et conduite sans permis\".

L. L.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?