Pas de suite pour le décès en garde à vue à Amancey

L\'enquête au sujet de la mort d\'un septuagénaire en garde à vue en juin dernier est terminée. Elle sera classée sans suite.

La victime était accusée d\'avoir empoisonné des animaux. Placée en garde à vue à Amancey, elle a été laissée seule pendant que les deux gendarmes de garde prenaient leur déjeuner.
Durant ce laps de temps, l\'homme de 77 ans a fait un malaise cardiaque qui lui a été fatal.

La famille du septuagénaire accuse la gendarmerie d\'\"homicide involontaire\". Selon les magistrats, les gendarmes n\'ont toutefois commis aucune faute. Le dossier sera donc classé sans suite.
Une décision d\'autant plus difficile à accepter pour les proches que l\'enquête au sujet de l\'empoisonnement d\'animaux n\'est pas terminée, et que le défunt est donc toujours suspecté.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?