Besançon : Pas touche, c’est sacré

Ce ne sont que de mignonnes petites étoiles mais le malheur a voulu qu\'elles aient 6 branches et soient taguées à l\'entrée de lieux de culte. Alors forcément, ça tache tout de suite un peu plus.

Dans la nuit de vendredi à samedi puis de samedi à dimanche, deux étoiles de David, symbole du Judaïsme, ont respectivement été peintes sur un mur et un pilier de l\'enceinte extérieure des mosquées Bisontines d\'El Fath (quartier Planoise) et Sunna (quartier Saint-Claude). Ca valait bien le déplacement du secrétaire général de la préfecture du Doubs.

D\'une redoutable perspicacité, l\'homme dira reconnaître une certaine similitude dans le mode opératoire employé, dénonçant en outre un acte « isolé et inutilement provocateur » qui ne semble pas imputable à la communauté Juive. Si « tous les éléments [le laissent] penser », il ne fallait pas prétendre à de plus amples détails.

En attendant de \"lever le voile\" sur l\'identité des profanateurs, deux plaintes contre X ont été déposées.



Et sinon, pour ceux que les faits divers bas de gamme intéressent, cinq véhicules ont été incendiés la nuit dernière dans la rue du Petit Charmont, et un sixième rue de Montrapon.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?