Vesoul : Permis à la dérive

Sous le coup de 6 mois de suspension de permis de conduire et respectivement 700 et 800 euros d\'amende, deux automobilistes de 41 et 20 ans non satisfaits de leur condamnation étaient hier amenés à recomparaître devant le tribunal de Vesoul pour répondre chacun d\'un grand excès de vitesse : une performance à 198 km/h pour l\'un et 225 km/h pour l\'autre, immortalisée le même jour, au même moment, par le même radar automatique… entre ces deux collègues de travail.

Commise il y a près d\'un an sur l\'A36 entre Dole et Besançon, la double infraction aux allures évidentes de course poursuite avait en effet, dans son premier jugement, de quoi donner quelques cheveux blancs à ce chef d\'entreprise et à son gérant d\'affaires, toujours sur les quatre chemins.
Raison pour laquelle les prévenus (dont un seul était présent hier à l\'audience) auront donc tenté le tout pour le tout pour conserver leur précieux papier rose... avec succès.

Car oui, l\'ironie du sort voudra que le cliché de leur présumé duel en Audi A8 leur sauve plus la mise qu\'il ne les accable. Certes, ce sont bien leurs deux voitures que l\'on y voit mais… prise par l\'arrière, la photo ne permet en rien d\'identifier les conducteurs. Soit une incertitude suffisante pour permettre aux accusés de plaider l\'innocence en évoquant, comme par hasard, le prêt du véhicule le jour de l\'infraction.

Disculpés au bénéfice du doute mais cependant pécuniairement responsables de l\'infraction en tant que titulaires du certificat d\'immatriculation, tous deux en auront été quittes pour une seule amende (majorée) de 1 200 et 1 500 euros.

Le prix d\'un permis sans avoir à s\'en passer.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?