Besançon : Persistent et signent

Pour la troisième semaine consécutive, les chauffeurs de bus Bisontins vont une nouvelle fois faire du boudin en vue de dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. Un feuilleton à épisodes que vous pourrez comme d\'habitude suivre samedi, depuis les trottoirs de la capitale Comtoise.
De là à savoir si ce rendez-vous hebdomadaire durera aussi longtemps que les Feux de l\'amour, on ne saurait trop s\'avancer…

En attendant, Ginko a déjà publié le résumé des perturbations que vous serez en droit d\'attendre pour cette journée (tableau ci-contre).
Dans la logique des scénarios précédents, le réseau urbain (lignes 1 à 34, Diabolo et A,B,C) sera le seul à être touché. Moins d\'un bus sur deux devrait y circuler.

Enfin, parce qu\'on vous sait friand de révélations inattendues, la navette pour le dernier spectacle du Cirque Plume ne devrait quant à elle pas du tout être assurée.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?