Besançon : Petite embrouille matinale

Ils avaient beau être profondément vannés en ne demandant qu\'à rentrer chez eux, ce dimanche ils auront eu suffisamment de « punch » pour jouer sur la place Granvelle les agitateurs de fin de soirée… ou plutôt de début de matinée, puisqu\'il était tout de même près de 7h du matin.

Ils ? Trois post-ados Bisontins de 17 et 18 ans qui, portés par un détonnant mélange de fatigue, d\'alcool et de susceptibilité, auront effectivement fait pleuvoir les coups de poings sur un groupe de personnes… s\'étant refusé de ramener en voiture le plus âgé d\'entre eux. Pour une fois qu\'un ivrogne cherche moins à prendre le volant qu\'à se faire conduire, il se fait éconduire ! On peut éventuellement comprendre qu\'il y ait de quoi se sentir frustré.

L\'heure étant déjà aux activités de nettoyage dans la ville encore endormie, c\'est bientôt rejoints par des agents municipaux (également gratifiés de diverses variétés de pains, pêches et marrons pour leur petit déjeuner) que les agresseurs se décideront finalement à mettre les voiles. Ce que seuls deux d\'entre eux parviendront à faire… avant d\'être cueillis à leur tour quelques mètres plus loin par une patrouille de police.

Déjà connu de la justice, le seul majeur de la bande devrait être présenté dès ce mardi devant le tribunal correctionnel de Besançon, tandis que ses deux acolytes, laissés libres, seront pour leur part convoqués ultérieurement.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?