Peugeot va lancer un scooter moyennant une remontée du temps de travail

Peugeot Scooters, filiale de PSA, va lancer début 2011 à son siège de Mandeure (Doubs) la fabrication d'un deux-roues haut de gamme dont il avait conditionné la fabrication en France à une remontée du temps de travail, a-t-on appris jeudi de source patronale et syndicale.

Le modèle concerné est un scooter de 125 cm3, le "Citystar", dont la production commencera au premier trimestre, afin qu'il soit commercialisé au printemps prochain en même temps que le scooter électrique e-Vivacity, autre nouveauté produite à Mandeure, a précisé à l'AFP un porte-parole de Peugeot Scooters.
Selon les syndicats CFDT et CFE-CGC, le constructeur prévoit également pour le Citystar un modèle de 50 cm3 fabriqué en France et une autre version de 125 cm3 d'entrée en gamme, qui sera elle produite par sa joint-venture en Chine.
Le porte-parole de la direction n'a pas confirmé ces deux derniers points.
Mandeure recueillerait toutefois la majorité des nouveaux volumes de production tandis que la fabrication en Chine serait destinée au marché de ce pays, selon le délégué CFE-CGC Guy Barbier.

Peugeot Scooters respecte ainsi son engagement de confier à ses deux usines françaises (Mandeure pour le montage, Dannemarie dans le Haut-Rhin pour les moteurs) les versions haut de gamme du nouveau modèle en contrepartie de la remontée du temps de travail consignée dans un accord de 2008, a commenté M. Barbier.
L'accord, signé par trois syndicats sur cinq (CFE-CGC, FO, CFTC) a remonté le temps de travail effectif à 35 heures contre 30 ou 32 selon les ateliers, et diminué de moitié les journées de RTT. L'entreprise l'avait sollicité afin de réduire l'écart de coûts avec l'Asie.

La CFDT, non-signataire du texte, de même que la CGT, a fait part de ses "doutes persistants" sur l'avenir des sites français. "Pour nous, il fallait confier la gamme complète à la France. Il n'est pas sûr que la version fabriquée en Chine se cantonne au marché local et qu'elle ne soit pas réimportée en Europe", a estimé le délégué CFDT Cyrille Luquet.
Dernier constructeur français de ce secteur, Peugeot Scooters emploie 750 salariés à Mandeure et Dannemarie.

L. L.
Publié le vendredi 5 novembre 2010 à 13h34

Confirmez-vous la suppression ?