Racket d\'une personne âgée à Belfort

Quand on parle de racket, on pense souvent à une pratique limitée aux cours de récréation. Or les racketteurs ne s\'en tiennent pas aux établissements scolaires : ils sont de plus en plus nombreux à prendre pour cible des adultes, et notamment des personnes âgées.
Un homme de 82 ans a ainsi été racketté mercredi dernier sur un parking de Belfort.

Alors qu\'il se garait sur le parking du théâtre, l\'octogénaire \"a entendu un bruit, comme un caillou qui tombait sur [sa] voiture\".
Il a expliqué à l\'Est Républicain la suite des évènements : \"La voiture derrière moi m\'a suivi. Il y a avait trois personnes à l\'intérieur. Un homme de 30-35 ans, français, de bonne présentation, est venu vers moi et m\'a dit que je venais de rayer sa voiture en faisant gicler un caillou\".
\"J\'ai regardé, il y avait bien des rayures, mais je ne voyais pas comment j\'aurais pu les provoquer. L\'homme a fait semblant d\'appeler mon assurance, puis il a insisté en me disant que j\'allais devoir payer. Quand j\'ai répondu que je n\'avais pas d\'argent, il m\'a dit qu\'il allait appeler la police. A trois contre un, j\'étais impressionné et j\'ai traversé de la rue pour retirer de l\'argent\".


L\'homme a donné 700 € en liquide à ses agresseurs.

Mardi, soit presqu\'une semaine plus tard, il a décidé de porter plainte. Les policiers lui ont expliqué que ce genre de racket se développe de plus en plus à travers toute la France.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?