Plainte pour harcèlement chez PSA Sochaux

Un salarié du site PSA Peugeot-Citroën de Sochaux (Doubs) a déposé plainte pour harcèlement moral contre cinq cadres du constructeur automobile, une accusation que la direction réfute, parlant de \"déclarations calomnieuses\", a-t-on appris auprès d\'eux mercredi.

Farid Hamrioui, 35 ans, a déclaré à l\'AFP avoir déposé plainte auprès du commissariat de Montbéliard contre cinq de ses supérieurs hiérarchiques le 26 octobre 2010, pour\"harcèlement moral dans le cadre d\'une activité professionnelle\". Il a aussi saisi la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l\'égalité (Halde).
Le Parquet n\'était pas joignable mercredi soir pour connaître les suites de cette plainte.

M. Hamrioui affirme avoir été victime \"d\'insultes racistes\", de \"convocations abusives\" et \"d\'intimidations\" de la part de cinq supérieurs, depuis le licenciement en juillet de son frère jumeau, soupçonné de vol.

D\'après la direction du site de Sochaux qui convient du \"climat de tensions extrêmes\" présent dans l\'équipe du plaignant, \"il s\'agit de déclarations calomnieuses\". \"L\'enquête interne pour harcèlement qui a été menée suite aux réclamations de Farid a conclu à l\'absence de harcèlement\", ajoute-t-elle.

\"C\'est un salarié qui d\'un point de vue professionnel n\'a jamais rien eu à se reprocher. Il a été touché par des invective et des pressions inacceptables\", juge Bruno Lemerle, responsable CGT du site de Sochaux, qui précise avoir \"tenté la conciliation jusqu\'au bout\".

L.L.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?