Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
15
Besancon
Lun
28
Mar
29
Mer
24
Jeu
20
CPAM
 
Toute l'actualité
 Coupera-t-on la tête de la reine d'Angleterre?
Envoyer à un ami par email

Un des ministres les plus haut placés du gouvernement britannique a été contraint de monter au créneau dimanche, après le vif émoi suscité dans le pays par le possible retrait de l'effigie de la reine Elizabeth II des timbres nationaux.

Un immense et provocateur "Qu'on lui coupe la tête" barrait dimanche la Une du Mail on Sunday. "Une loi à la va-vite va permettre à un propriétaire étranger d'un Royal Mail privatisé d'effacer la tête de la reine", s'offusque le tabloïde.
Le projet de loi visant la privatisation du groupe postal Royal Mail, actuellement en débat au Parlement, ne comporte en effet aucune obligation au futur propriétaire de conserver l'effigie, a confirmé le gouvernement.
Pour de nombreux Britanniques, il s'agit là d'un crime de lèse-majesté, d'autant plus que, parmi les groupes étrangers intéressés au rachat de Royal Mail, figure l'allemand Deutsche Post, ce qui ne manque pas de réveiller de vieilles rancoeurs.

La tête du monarque, chef d'Etat du Royaume-Uni, figure sur les timbres britanniques depuis leur invention, en 1840. Son retrait choquerait d'autant plus qu'il interviendrait en pleines célébrations du soixantième anniversaire du couronnement d'Elizabeth II en 2012.
"La disparition de l'effigie serait perçue à juste titre comme un symbole puissant du déclin national", écrit le Mail, qui assure que la famille royale ne décolère pas. Dans un de ces éditoriaux au vitriol dont il a le secret, le tabloïde dénonce une nouvelle fois "l'ingérence" de l'Union européenne : sa volonté de libéraliser les services postaux est à la base de la privatisation de Royal Mail.

Le ministre du Commerce, Vince Cable, a cependant fermement répondu "Non, absolument pas", à la question "Allez-vous être le Premier ministre à faire disparaître la tête de la reine?".
M. Cable, une des figures du gouvernement, a reconnu que "rien n'empêchait celui qui gérera Royal Mail à l'avenir de ne plus utiliser l'effigie royale". Mais "je pense que c'est peu probable car c'est une marque très forte et nous allons parler avec le palais (de Buckingham, services de la reine) afin de voir si des modifications sont nécessaires", a-t-il ajouté sur la BBC.

Buckingham Palace s'est refusé à tout commentaire.

L. L.
actualités Besançon Publié le mercredi 22 décembre 2010 à 12h02
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Minnie-68202
“Et si à la place de la reine sur les timbres anglais, on mettait le président sur les timbres français?”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 23 décembre 2010 à 09h08
Réponse de Pascal251
“Franchement, ça vous dit de lécher le [censuré] de Sarko sur certains timbres ?”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 23 décembre 2010 à 09h12
Réponse de fantasik
“Notre président est loin d'être un symbole aussi fort en France que la reine en Angleterre. ”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 23 décembre 2010 à 10h20
Réponse de Pascal251
“Est-ce qu'il est représente seulement quelque-chose ?”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 23 décembre 2010 à 11h41
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr