Planoise : l\'homme agressé devrait sortir du coma

Mercredi 13 juin, vers 19h, dans le quartier de Planoise, un homme qui rentre chez lui après avoir fait ses courses, est agressé par cinq individus. Ils lui auraient proposé du shit mais devant son refus les cinq protagonistes l\'auraint roué de coups. Transportée à l\'hôpital, la victime a été plongée dans le coma artificiel et les médecins devraient l\'en sortir ce mercredi 20 juin. Juste avant cela, il a pu indiquer brièvement aux policiers le nombre d\'agresseurs mais la police attend désormais qu\'il puisse lui livrer davantage d\'informations afin de les interpeller. Peut-être de quoi tirer au clair une histoire qui fait beaucoup parler sur le quartier…
\"J\'ai déjà entendu quinze mille versions et c\'est vraiment du téléphone arabe. J\'ai vu la police, elle venue dans mon immeuble poser des questions. Je suis surprise que les jeunes se fracassent entre eux mais on ne saura jamais la vérité car les jeunes se connaissent tous entre eux\", indique une jeune femme.
Pas très loin, un homme sort d\'une supérette où il a fait des achats : \"Je ne sortirais pas ici la nuit : il faudrait plus de police. Je ne suis pas tellement surpris de ces faits\".
Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, s\'est ému de cette agression et la qualifie \"d\'acte particulièrement lâche et odieux\" tout en la condamnant. Il a fait part de son soutien à la famille de la victime et espère que \"les policiers de la sûreté départementale permettront l\'arrestation rapide des auteurs. J\'attends qu\'ils soient jugés avec la plus grande fermeté\". Il en profite pour \"rappeler une nouvelle fois au renforcement de la police nationale afin qu\'elle puisse mener encore plus efficacement une lutte de chaque instant contre tous les dealers et tous ceux qui, par agissements contraires à la loi, rendent insupportable la vie quotidienne des Bisontins.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?