Pourquoi les villes comtoises arment leurs policiers municipaux ?

De plus en plus de villes de France ont décidé de fournir une arme à feu à leurs policiers municipaux.

Une tendance assez marquée en Franche-Comté puisque les grandes villes de Montbéliard (25), Gray (70) et Dole (25) ont choisi d'équiper les agents municipaux de terrain avec un pistolet.

La raison est simple : depuis des années la police nationale (qui a toujours été armée) devient de moins en moins présente au cœur des villes.

En effet, plus de 13 000 postes ont été supprimés ces dernières années dans la police et la gendarmerie.

Les municipalités souhaitent compenser ce manque avec une force policière prête à toute éventualité.

Alors que la mairie de Besançon (25) fait face à une recrudescence des actes de violences, elle pourrait elle aussi bientôt armer ses policiers municipaux - d'après le journal Est Républicain.

Les armes bientôt obligatoires ?


Mais, tout pourrait s'accélérer.

Un rapport parlementaire remis au premier ministre Edouard Philippe préconise de rendre obligatoire l'armement des policiers municipaux.

D'après ce rapport, il y aurait déjà 44 % des policiers municipaux français équipés d'une arme à feu.

L'idée serait donc de rendre purement et simplement obligatoire le port d'une arme « sauf décision motivée du maire ».

N'oubliez pas de venir tenter votre chance pour gagner des places pour le meeting aérien de la Vèze.
Publié le mercredi 19 septembre 2018 à 08h59

Confirmez-vous la suppression ?