Prise d'otages à Saint-Claude

Suite à l'annonce mercredi de 199 suppressions de postes à MBF Technologies, à Saint-Claude dans le Jura, deux membres de la direction ont été enfermés dans l'usine.

MBF Technologies est un sous-traitant automobile spécialisé dans la fonderie sous pression. En 2009, 76 postes avaient déjà été supprimés. Cette année, ce sont 199 emplois sur 450 qui devraient disparaître.

Suite à cette annonce mercredi après-midi, des dizaines de salariés ont bloqués toutes les issues de l'usine, empêchant ainsi deux membres de la direction (le directeur et le directeur des ressources humaines) de sortir.
Après une nuit dans les locaux, "sans débordements ni pression particulière", les ouvriers ont laissé partir leurs supérieurs jeudi après-midi. Les salariés ont toutefois décidé de rester sur place et de maintenir le blocage "pour une durée indéterminée".
La direction de son côté n'a pas confirmé les 199 suppressions de postes, estimant qu'il fallait "respecter une certaine confidentialité" sur ces données.

R. Hingray
Publié le vendredi 3 juin 2011 à 10h32

Confirmez-vous la suppression ?