Franche-Comté : Prudence est mère de sûreté

Pas plus en sécurité sur Internet que peuvent l\'être les mineurs, les adultes encourent aussi de gros risques à naviguer sans précaution sur le web, au prix d\'une confiance aveugle… qu\'ils paient même souvent cash.

Escroquerie, chantage… les arnaques virtuelles (et pourtant bien réelles) ne sont évidement pas une nouveauté. Mais aussi notoire soit-il, ce phénomène tend encore et toujours à prendre de l\'ampleur. Notamment à Dole, où la police a enregistré plus d\'une trentaine de plaintes depuis le début de l\'année, dont la moitié au cours du seul dernier mois.

Un chiffre qui, au demeurant, ne donne qu\'une très vague idée du nombre réel de victimes. Nombreuses étant justement celles à garder le silence, minées par une honte par toujours avouable, vis-à-vis d\'elles-mêmes ou de leurs proches.

Si la méfiance est donc plus que jamais de mise dans la consultation de vos mails ou encore vos rencontres sur Internet, celle-ci s\'impose d\'autant plus que les tentatives des enquêteurs pour remonter les filières de cyber-escrocs s\'avèrent souvent vaines.
Abusée il y a peu par un \"brouteur\" basé en Afrique, une Jurasienne peut notamment certifier qu\'elle ne reverra jamais la couleur des 19 500 € qu\'elle lui avait versés. Un exemple extrême parmi tant d\'autres…

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?