Besançon : Pulsion de vol

Bien que ce soit dans la m*rde qu\'il se fût retrouvé en définitive, on pourrait dire vulgairement que ça lui a pris comme une envie de pisser. Tout du moins si la version de ce malfrat est bien la bonne ! Car d\'après lui, le 16 juillet dernier en début de soirée, c\'est sur un malheureux concours de circonstances que lui sera venue l\'idée de commettre un cambriolage dans le quartier Saint-Claude de Besançon.

Alors qu\'il se promenait tranquillement chemin des Montarmots, il aura en effet suffi qu\'un habitant du secteur quitte sa maison au même moment sous ses yeux pour que notre bandit soit aussitôt tenté de visiter le logis. Ce qu\'il réussira à faire en fracturant une fenêtre, pour ensuite faire le plein de bijoux et de matériel high-tech… qu\'il abandonnera finalement dans la rue après avoir été surpris par une patrouille de police.

Disparu au guidon de son scooter, il n\'aura pas pour autant échappé à son interpellation quelques heures plus tard. Pas plus qu\'à son jugement express devant le tribunal correctionnel de Besançon, où il aura donc expliqué avoir commis ce très rare cas de \"cambriolage non prémédité\". Une hypothèse d\'autant plus dure à croire qu\'il n\'est pas un perdreau de l\'année...

Déjà condamné à 6 reprises (et inculpé dans d\'autres affaires non encore jugées), l\'accusé a écopé de 6 mois de prison dont 3 avec sursis.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?