Questions autour d\'un mort

Lundi matin, alors qu\'il partait au travail, un habitant de Gray a trouvé un homme blessé et ivre allongé au fond de la cour de son immeuble. Quelques heures plus tard, celui-ci décédait à l\'hôpital.
Une mort qui soulève bien des questions, puisque personne n\'est actuellement en mesure de définir l\'auteur des coups mortels, ni même les raisons de la présence de cet homme dans cette cour.

La victime a passé sa dernière soirée dans un bar graylois, en compagnie d\'un ami. A minuit et demi, le propriétaire de l\'établissement a raccompagné les deux hommes dans l\'appartement de cet ami. Ils étaient aussi ivres l\'un que l\'autre.
Peu après, vers 1h du matin, un voisin a été réveillé par une dispute en provenance de l\'appartement.
Voilà tout ce que la police a pu reconstituer.
La soirée (et la vie de cet homme) a sans doute basculé entre 1h et 7h du matin, mais nul ne peut dire ce qui s\'est passé durant ce laps de temps.

Des traces de sang prouvent que la victime était déjà blessée lorsqu\'elle est sortie de l\'immeuble où réside son ami. Ce dernier détient sans doute la clé de l\'énigme, ou du moins une partie.
Il était hier encore en garde à vue à la gendarmerie de Gray, mais ses déclarations n\'ont pas été divulguées.

La seule certitude de cette histoire est qu\'il est bien triste de mourir seul au fond d\'une cour froide, découvert par un inconnu, alors qu\'un ami dort à quelques mètres, bien au chaud dans sa chambre.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?