Dole : Remboursement sur fracture

S\'ils donnent assurément du \"cachet\" à une rue, les pavés peuvent aussi parfois provoquer bien des maux dont les coureurs cyclistes du Paris-Roubaix ne sont pas les seuls à souffrir.

A Dole, par exemple, c\'est à pied qu\'une octogénaire s\'est pour sa part lourdement rétamée il y a quelque temps sur ceux recouvrant par endroits la rue de Besançon, dans sa partie piétonne. La faute à un pavé plus haut que les autres d\'à peine un petit centimètre... qui vaut aujourd\'hui à la municipalité d\'être mise en cause par la vieille dame.

Victime d\'une fracture du poignet, celle-ci demande en effet à ce que la ville la dédommage du préjudice subi… sentimentalement, suite à la découpe forcée de cette alliance qu\'elle n\'avait pu enlever, lors de sa prise en charge par les secours.

Mais pour l\'heure, la mairie, dont la responsabilité n\'est apparemment pas engagée, n\'entend pas payer les pots cassés. Ou plutôt l\'anneau brisé.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?