Restaurateur bisontin un doigt trop mordant

On peut se demander si le fait d'officier à l'angle des rues des Boucheries et de la place de la Révolution ne donne pas de sanguinolentes idées à deux restaurateurs bisontins en guerre commerciale ouverte sur le business de la pizza.

Pour preuve, samedi soir, l'un deux a tout simplement croqué à pleines dents dans l'index de la main de l'autre.

La tension entre le patron de « Chez Paolo » et celui du « Vésontio » ne date pas d'hier. Depuis qu'ils sont voisins de commerces, les coups bas, les corps à corps et autres combines plus ou moins honnêtes n'ont pas cessé avec à la clé quelques allers et retour au tribunal.

Samedi, entre les deux hommes la mayonnaise a commencé à tourner vers 19h00. Raison de la querelle : sans doute une énième divergence de point de vue sur la juste et équitable gestion des terrasses par chacun d'eux. Mais cette fois, le dirigeant de « Chez Paolo » a voulu frapper un grand coup, mettre les petits plats dans les grands pourrait-on dire.

Résultat, son alter-ego en est pour deux bons centimètres de doigt en moins !

T.Comtois
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?