Besançon : Retour au vert

Sacrifiés pour "la bonne cause" début 2012, les 83 platanes du quai Veil Picard n'avaient pas mis long feu pour disparaître du paysage bisontin. D'autant moins d'ailleurs qu'ils étaient destinés à finir en bois de chauffage.

Bref ! Abattus en à peine deux jours, ils laissaient quoi qu'il en soit un grand vide derrière eux. Vide que les engins de chantier auront depuis tenté de combler, en attendant que la végétation assure de nouveau le relai. Ce qui, après bientôt deux ans d'intérim, est désormais d'actualité.

En présence de Jean-Louis Fousseret et de la direction du projet tramway, de tout jeunes arbres ont hier commencé à reprendre place le long du Doubs. Les premiers d'une série de 60 tilleuls de Crimée (mais venus de Hollande) qui devraient tous être plantés d'ici une quinzaine de jours.

Si certains d'entre vous regretteront peut-être que l'espèce ne soit pas la même qu'auparavant (celle-ci ayant été jugée moins allergène et mieux adaptée à nos températures polaires), d'autres s'étonneront probablement aussi qu'une vingtaine d'arbres manque à l'appel. Avec ici pour conséquence, une rangée à la fois moins dense et plus courte qui ne couvrira pas la zone de dépose-minute, à hauteur de la rue Marulaz.

Mais que les amoureux de la nature se rassurent néanmoins ! Officiellement reconnu coupable de la mort de 630 arbres (un chiffre plus facile à assumer que certains autres), le tram devrait à terme en refaire pousser près de 1 200 le long de son tracé, d'ici le printemps 2014.

C.R
Publié le jeudi 7 novembre 2013 à 11h38

Confirmez-vous la suppression ?