Besançon : Réunion de famille

Comme attendu, les loubards cueillis la semaine dernière aux 408 ont hier comparu devant la justice bisontine. Tout du moins les 3 majeurs de la bande : deux frangins de 21 et 24 ans, et leur beau-frère de 26 ans. Les complices adolescents (dont celui interpellé en solitaire quelques jours plus tôt) devant être jugés ultérieurement.

Ainsi soupçonnés d'être les chefs de file de la vingtaine d'individus qui mobilisent et maltraitent si souvent les forces de l'ordre dans le quartier depuis des mois, les prévenus du jour n'auront pas manqué de passer pour des « boucs émissaires » aux yeux de leurs avocats. D'autant que « les policiers sont formés à recevoir des parpaings » ! Une "argumentation" qui en aura dit long sur les difficultés à défendre l'indéfendable... mais aura néanmoins permis d'obtenir des peines moins lourdes que celles prévues initialement.

Alors que le parquet avait en effet requis 12 mois de prison ferme pour l'un et 18 mois pour les deux autres, ce sont finalement des condamnations à 10 et 12 mois de prison (dont 4 avec sursis) qui ont été prononcées à leur encontre.

.
Publié le mardi 12 mai 2015 à 09h45

Confirmez-vous la suppression ?