Saut mortel pour un haut-saônois

Un haut-saônois de 31 ans est mort dimanche en faisant du base jump en Suisse. Ce sport extrême consiste à sauter d'un à-pic avant d'ouvrir son parachute.

Le secteur de Lauterbrunnen, en Suisse, est un lieu prisé des amateurs de base jump. Il a également une triste réputation, puisqu'une dizaine de personnes y trouvent la mort chaque année.
En 2011, quatre hommes dont deux français se sont déjà tués en sautant du haut des falaises de cette région. Le dernier en date vivait en Haute-Saône. Dimanche, il s'est rendu à Lauterbrunnen avec deux amis pour s'adonner au base jump. Ses compagnons ont sauté avec succès. Mais lorsqu'est venu le tour du trentenaire haut-saônois, son parachute ne s'est pas ouvert. Le jeune homme, père d'un enfant de 3 mois, s'est écrasé en bas de la falaise.

En Suisse, le base jump est déconseillé, mais il n'est pas interdit.

R. Hingray
Publié le mardi 28 juin 2011 à 18h55

Confirmez-vous la suppression ?