Scène de ménage à coups de rouleau à pâtisserie à Besançon

Un Bisontin de 67 ans a été placé en garde à vue dimanche matin pour avoir frappé son épouse de 37 ans à coups de rouleau à pâtisserie.

Le couple s\'est apparemment disputé plusieurs fois au cours de la nuit de samedi à dimanche. Vers 5h du matin, des voisins ont prévenu la police.
A leur arrivée, les agents ont trouvé la femme allongée sur le sol, à moitié inconsciente. Elle a été hospitalisée et s\'est vu prescrire 9 jours d\'interruption totale de travail pour des coups sur la nuque.

Selon la victime, mère de trois enfants, son mari l\'a frappé avec un rouleau à pâtisserie alors qu\'elle le menaçait d\'appeler la police. L\'homme nie cette version, et affirme que son épouse s\'est blessée elle-même.
Cette dernière a toutefois pu fournir des certificats médicaux prouvant que son mari lui a déjà donné des coups au cours des années passées, y compris alors qu\'elle était enceinte.

Après sa garde à vue, l\'homme a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire strict avec interdiction formelle de se présenter à son domicile.
Il sera jugé en septembre prochain pour violences aggravées et réitérées.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?