Serre-les-Sapins distribue la presse.

“Toute la presse”, c’est justement le nom de cette entreprise chargée de distribuer magazines et journaux dans tout le département. Une organisation sans faille permet d’approvisionner chaque jour les points de vente à la première heure.



Première entreprise à s’installer sur la nouvelle zone artisanale à Serre-les-Sapins en 1997, “Toute la presse” emploie aujourd’hui 22 personnes. C’est par ce dépôt de presse que transitent tous les titres de la presse nationale, soit plus de 4 000 titres.



Livrés par les coopératives de presse ou les sociétés de messagerie, les titres passent par les dépôts centraux de presse avant d’être redistribués dans les points de vente. “Dès les premières heures de la nuit ou du matin, le dépôt central réceptionne les journaux et publications, précise Éric Klufts, P.D.G. de l’entreprise. L’équipe en charge de la logistique assure le contrôle des colis, implante les titres dans les lignes de distribution, répartit la presse après un travail de réglage des quantités, et enfin conditionne les paquets pour que ceux-ci parviennent aux diffuseurs dans les meilleures conditions.”



Ce sont alors 185 points de vente qui sont livrés, dans 88 communes différentes, pour une zone de chalandise de 370 000 habitants. Défini par la loi Bichet, le système de distribution de la presse en France a subi de nombreux changements au cours des dernières années. On comptait ainsi 4 000 dépositaires il y a une quinzaine d’années. Ils ne sont plus que 350 aujourd’hui.



Le dépôt de Serre-les-Sapins a récemment repris l’activité de celui de Pontarlier. Malgré la restructuration encore en cours, “Toute la presse” n’est pas menacée, puisque le dépôt a en charge le département du Doubs et l’on recense environ un dépôt par département. “Les contraintes horaires sont très tendues, explique le P.D.G. Il faut être assez proche de tous les points de vente.

C’est pour cette raison que nous ne risquons pas de devoir fermer, puisque les autres dépôts les plus proches sont Montbéliard, Vesoul, Dijon et Lons-le-Saunier.”



Sur les 5 premiers mois de l’année, 15 millions d’exemplaires ont été distribués. Chaque année, de nouveaux titres apparaissent (600 créations en 2003 contre 350 suppressions). “Les linéaires de presse explosent par le nombre de référence, constate Éric Klufts.

En 2003, les quotidiens, en baisse partout en France, ont enregistré une baisse de 2,8 % dans le département, tandis que les magazines ont augmenté de 8,7 %.

Début 2004, les quotidiens sont en hausse de 3,5 % et les publications de 12 %. La France est le pays “champion du Monde” des magazines, mais est très mauvaise en quotidien, comparé aux Anglais ou aux Hollandais.”



Hormis l’Est Républicain et La Presse Bisontine, qui ont leur propre service de distribution, tous les journaux et publications vendus dans le département passent par le dépôt de Serre-les-Sapins, maillon indispensable du système de distribution de la presse.



J.-F.H.



Retrouvez plus d'information dans La Presse Bisontine
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?