Tour : Besançon sous les projecteurs

De 10 h 45 à 20 h 45, la France entière aura les yeux braqués sur Besançon et sa région grâce aux caméras de France Télévisions. Revue de détail des réjouissances télévisuelles, avec Henri Sannier, pilier de l’antenne.

“Sur la route du Tour”, France Télévisions pose ses valises. L’armada télévisuelle publique déplace quelque 600 personnes, journalistes, techniciens, chauffeurs, moyens de production… Un dispositif sans égale pour assurer, comme ce sera le cas à Besançon, plus de 5 heures de retransmission en direct, dont les images du contre-la-montre.

La diffusion débute avec l’émission présentée par Henri Sannier, “Sur la route du Tour”. “Le concept rodé l’an dernier a beaucoup plu : il s’agit de donner un grand coup de projecteur sur la ville de départ. Nous donnerons largement la parole aux Bisontins et aux Bisontines” explique Henri Sannier.

L’émission du matin s’articulera autour de plusieurs sujets forts, emblématiques de Besançon et de la région Franche-Comté. Si à un mois du jour J il restait encore quelques détails à régler, la production de France Télévisions est en mesure de présenter l’ossature de cette émission, suivie quotidiennement par plus d’1 million de téléspectateurs, performance très honorable pour une tranche matinale.

Selon Jean-Claude Plénage, coordinateur éditorial de l’émission diffusée entre 10 h 50 et 11 h 50, en direct du village-départ de Chamars, “après avoir diffusé un micro-trottoir réalisé la veille dans les rues de Besançon, nous ferons un encadré sur une personnalité importante de la ville, Victor Hugo, Vauban ou autre. On présentera aussi une spécialité gastronomique locale, certainement le coq aux morilles et au vin jaune, avec un grand chef local. Il y aura un sujet sur l’horlogerie bien sûr, puis sur les 190 monuments classés que compte Besançon.

Côté sport, on parlera bien sûr des filles de l’E.S.B., du pôle espoir de cyclisme et on aura un reportage sur l’économie du V.T.T. avec la station de Métabief-Mont d’Or. Durant toute l’émission, un invité sera présent sur le plateau.” La caméra H.F. de Claude Eymard se baladera dans le village-départ à la recherche de coureurs ou de personnalités, et une revue de presse locale présentée par le journaliste de France 3 Franche-Comté Emmanuel Deshayes complétera l’émission d’Henri Sannier. “C’est un réel plaisir de présenter cette émission, assure Henri Sannier. À cette occasion, on côtoie nos téléspectateurs, on va au-devant des gens intéressés par le vélo. C’est aussi intéressant de démystifier l’univers de la télévision par ce genre d’émission en direct d’une ville” avoue le journaliste qui dit “apprécier beaucoup la région Franche-Comté” pour l’avoir déjà parcouru, et notamment à vélo.

La retransmission télévisée reprend ensuite avec l’étape en direct, de 14 h 05 à 18 heures, suivie du podium et de l’émission “Vélo-club” animée par Gérard Holtz depuis l’arrivée à Micropolis, entre 18 heures et 18 h 50.
Outre France Télévisions, une quinzaine d’autres chaînes de télévision (Eurosport, ainsi que deux allemandes, deux belges, trois suisses, deux danoises, une espagnole, une anglaise, une italienne, une hollandaise et une norvégienne) assureront une retransmission en direct depuis Besançon. Pour le reste, la société organisatrice du Tour vend les images dans plus de 170 pays dans le Monde. Ce qui explique que le nombre global de téléspectateurs soit estimé à… 2 milliards. Soit le troisième événement médiatique mondial après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de football.

J.-F.H.

Retrouvez le dossier complet de 12 pages dans La Presse Bisontine
Publié le mercredi 7 juillet 2004 à 19h33

Confirmez-vous la suppression ?