Besançon : Situation fragile

On le sait, depuis maintenant plusieurs jours à Besançon, les relations sont pour le moins tendues entre les CRS et certains habitants des 408, dans le quartier de la Grette. Et si l'on est d'accord pour dire qu'il serait temps de briser la glace, il n'est pas certain que la plaque de verre balancée hier midi du haut d'un étage soit un signe d'apaisement, bien que personne n'ait été blessé au pied de l'immeuble.

Dépêchées une nouvelle fois sur place, les forces de l'ordre ne se seront d'ailleurs pas fait prier pour interpeller un suspect : un jeune homme d'une vingtaine d'années déjà bien connu de leurs services, mais niant pour l'heure être l'auteur de ce coup d'éclat... qui ferait presque oublier que la nuit dernière, plusieurs poubelles et voitures ont pris feu à Planoise.

.
Publié le mercredi 11 mars 2015 à 09h18

Confirmez-vous la suppression ?