Vaivre-et-Montoille (70) : Soirée casse-gueule(s)

Lors d\'un enterrement de vie de garçon, il est de coutume que le célibataire bientôt casé, sous un déguisement de préférence loufoque, soit soumis à rude épreuve. Ce qui a plus que jamais été le cas samedi soir dernier autour du lac de Vesoul-Vaivre, où un promeneur peu sensible à cette tradition bon enfant n\'a pas apprécié (mais alors pas du tout !) se faire accoster par 8 amis qui, en guise de gage, avaient demandé au futur marié de leur groupe de lui vendre quelques babioles.

Au lieu de se prêter au jeu, c\'est une bombe lacrymogène que l\'homme aura aussitôt dégainée en poursuivant la petite bande. Mais sans toutefois réussir à la rattraper. Ce qui aurait peut-être été préférable…

Car quelque temps plus tard aux abords du camping municipal, les noceurs auront alors vu surgir des buissons une quinzaine d\'individus appelés en renfort pour en découdre cette fois à coups de matraques, de barres de fer et de marteaux de soudeur auxquels certaines proies de ce guet-apens n\'auront pas échappé, avant de trouver refuge dans un restaurant et de dépêcher les secours.

A leur arrivée, ceux-ci n\'auront pu que constater l\'évaporation des dangereux loubards, tandis que les victimes auront passé une bonne partie de la nuit à l\'hôpital, pour y soigner leurs plaies et hématomes.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?