Suicide manqué à la prison de Belfort

Samedi dernier, un détenu a tenté de se suicider à la prison de Belfort. Un surveillant a toutefois pu intervenir à temps pour lui sauver la vie.

L'homme, âgé de 45 ans et placé en détention provisoire deux jours plus tôt, a profité de l'absence de son codétenu pour se pendre à l'aide d'un drap.
Le codétenu a toutefois rejoint rapidement sa cellule en compagnie d'un gardien. Lorsqu'ils ont découvert le corps, les deux hommes l'ont allongé sur le sol. La victime ne respirant plus, le surveillant lui a prodigué un massage cardiaque en attendant l'arrivée des secours.
L'homme est aujourd'hui hors de danger, sans nul doute grâce à la présence d'esprit du surveillant pénitentiaire qui a su réagir rapidement.

Cette affaire est l'occasion pour les syndicaux de rappeler que le gouvernement est actuellement "plus préoccupé par les économies que par la gestion d'une politique pénitentiaire responsable". Ce qui n'a pas empêché le personnel de la prison belfortaine de faire preuve de "qualités professionnelles indéniables" et de "qualités humaines naturelles".

R. Hingray
Publié le mardi 22 mars 2011 à 15h43

Confirmez-vous la suppression ?