Suite à l\'annonce d\'Alstom, une bande de jeunes caillassent les trams à Besançon

Hier, dans l\'après-midi, les dirigeants de la société Alstom ont fait une déclaration fracassante : il n\'y aura plus de fabrication de locomotives à Belfort (90).

La conséquence est fâcheuse pour la région qui risque de perdre des centaines d\'emplois dans les années à venir.

Un peu plus loin, le site d\'Ornans (25) de l\'entreprise s\'apprête aussi à perdre une cinquantaine de postes avant la fin de l\'année...

Pratiquement au moment de l\'annonce, une bande de jeunes Bisontins du quartier de Planoise s\'en est violemment prise au tramway de Besançon en jetant des cailloux contre plusieurs véhicules. Des vitres du tram ont explosé et les engins ont dû repartir au dépôt pour être réparés !

S\'agit-il d\'une coïncidence ou de représailles suite à l\'annonce faite par Alstom ? L\'enquête devra déterminer s\'il s\'agit d\'une simple dégradation ou d\'une action liée à des revendications sociales.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?