Ultraviolence frontalière à Mouthe et canards en bouillie

Depuis de nombreuses années, plusieurs familles de canards colvert se sont installées à Mouthe (25).

Dans la commune, ils font partie un peu du paysage et se déplacent comme bons leur semblent. Les habitants les ont accueillis et ils participent maintenant à ce qui fait de Mouthe un village pittoresque.

Mais ce mardi, tout a basculé. Après avoir entendu un bruit horrible, Marcel se précipite dans la rue et ne peut que constater le carnage. « C\'était d\'une rare violence », explique-t-il au journal local.

En effet, un couple de canards vient d\'être écrasé par une voiture qui n\'a même pas pris le temps de s\'arrêter pour voir s\'il y avait quelque chose à faire.

Cela ne peut pas être un habitant de Mouthe, car tout le monde a pris l\'habitude de s\'arrêter lorsque les animaux sauvages traversent la route. Les soupçons se portent donc sur des frontaliers, la frontière avec la Suisse n\'étant qu\'à quelques kilomètres de là...
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?