Torture à la prison de Vesoul

Un détenu d\'une quarantaine d\'années a été humilié et torturé à la prison de Vesoul.

L\'homme, un Doubien domicilié à Vesoul, avait fait des \"propositions malhonnêtes\" à une fillette et à deux adolescentes en 2010. Il n\'est toutefois jamais passé à l\'acte et, souffrant d\'une phobie sociale, il vivait reclus dans son appartement depuis plusieurs mois.
Il a été condamné à un an de prison ferme \"pour la gravité virtuelle des faits et sa potentialité dangereuse\".

Le prévenu a donc été incarcéré le 5 janvier à la prison de Vesoul. Il est rapidement devenu le souffre-douleur des autres détenus en raison de sa position de \"violeur\".
Son codétenu lui faisait subir diverses humiliations sexuelles, ou lui mettait la tête dans les toilettes avant de tirer la chasse. Des affronts qui se sont transformés en actes de torture la semaine dernière.
Le codétenu du Doubien a en effet obligé celui-ci à passer les doigts à travers une grille donnant dans une cour. Là un autre détenu de 18 ans lui a tranché quatre doigts de la main droite avec une lame de rasoir.

La victime a tout d\'abord déclaré à ses surveillants qu\'il s\'était automutilé. Il a ensuite avoué qu\'il avait été victime de violences et il a désigné ses deux bourreaux.
Il a été hospitalisé et opéré à l\'hôpital de Vesoul avant d\'être réintégré dans sa cellule.

Les tortionnaires ont été mis en examen pour violences aggravées par l\'usage d\'une arme, la préméditation et la réunion. Ils ont été écroués et ne côtoieront plus leur victime.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?