Sortie-Besançon : Totor et ses muses

A son sujet, la rumeur dit qu\'il était un insatiable coureur de jupons. Mais ce titre n\'étant pas le plus flatteur qui soit, l\'exposition consacrée depuis ce samedi aux femmes de Victor Hugo entend moins faire passer l\'illustre écrivain \"bisontin\" pour un chaud de la b*te que pour un homme d\'une « extraordinaire fidélité ». Comme en témoignent ses 60 ans de mariage avec Adèle Foucher… dont 50 passés à la tromper (notamment) avec Juliette Drouet. Deux femmes d\'importance ayant ainsi droit jusqu\'au 27 septembre à leur portrait physique et biographique dans la maison natale de l\'auteur des Misérables. Au même titre qu\'une bonne dizaine d\'autres égéries ayant elles aussi marqué sa vie (ailleurs qu\'au plumard).

Parmi les plus connues figurent bien entendu ses deux filles : Léopoldine (tragiquement disparue à tout juste 19 ans) et Adèle (la seule de ses 5 enfants à lui avoir survécu). Pour le reste, vous ferez entre autres la connaissance de la mère, de la grand-mère et de la marraine de l\'écrivain romantique à l\'occasion de cette visite.




Les femmes de Victor Hugo
Du 18 juillet au 27 septembre 2015
Maison Natale de Victor Hugo,
140 Grande-Rue à BESANCON
Tarif : 2,50 €



.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?