Pontarlier : Tout devait disparaître

En tant qu\'employée d\'une société de nettoyage, elle travaillait depuis mi-août à l\'usine Sopad-Nestlé de Pontarlier pour y faire le ménage. Une tâche prise très à cœur par cette jeune femme de 18 ans. Et peut-être même un peu trop.

Car loin d\'uniquement traquer la saleté, elle avait aussi tendance à faire disparaître les… effets personnels qui pouvaient lui tomber sous la main, dans les vestiaires de l\'établissement. Avec une préférence certaine pour les cartes bancaires, qui lui auront été utiles à réaliser plusieurs achats en ligne.

Confondue il y a peu, après qu\'une douzaine de victimes se sont fait connaître, elle a hier été placée en garde à vue avec son compagnon.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?