Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
16
Besancon
Sam
26
Dim
31
Lun
28
Mar
31
CPAM
 
Toute l'actualité
 Tramway de Besançon : les Verts veulent sauver les arbres... mais pas l'architecture!
Envoyer à un ami par email

Le conseil municipal de Besançon se scinde en deux : d'un coté, il y a le maire, Jean-Louis Fousseret, qui voudrait faire passer le futur tramway par les quais et qui a pour cela l'intention d'abattre 30 à 50 platanes protégés.
De l'autre côté, il y a les élus Verts, qui refusent que l'on touche à ces platanes, et qui préfèreraient que le tramway passe par le centre ville comme cela était prévu à l'origine. Et tant pis pour les bâtiments anciens qui seront défigurés par les fils électriques, du moment que les platanes sont sauvés, le reste importe peu!

Les écologistes bisontins viennent de publier un communiqué, dans lequel ils donnent leur avis au sujet d'un tramway qui fait couler beaucoup d'encre.
Bien qu'"attachés au projet de tram", les Verts restent sceptiques quant au bien-fondé d'un tracé par les quais "qui a l'heure actuelle n'a nullement fait les preuves d'une plus grande pertinence que le tracé en centre ville. Rappelons-le, le tracé par les quais sera plus coûteux, transportera moins de passagers, et entrainera la désertification commerciale d'une grande partie de la Boucle."

C'est pourquoi les Verts souhaitent que le tracé par le centre-ville soit réétudié. Souvenez-vous, cette solution avait été rejetée par l'Etat qui ne souhaitait pas que des fils électriques viennent enlaidir les bâtiments anciens de la Boucle.
Les élus écologistes ne semblent toutefois pas enclins à tenir compte de ce refus. Ils ne veulent pas "accepter sans broncher le diktat des services de l'Etat et son incohérence : comment expliquera-t-on aux Bisontins qu'on renonce au passage au centre-ville sous la pression d'un préfet qui ne veut pas voir de fils électriques au nom de la préservation d'un patrimoine non encore classé et qu'on accepte de porter atteinte en tout connaissance de cause à un patrimoine urbanistique, paysager, végétal dans un secteur sauvegardé ?"

Le tracé définitif du tramway ne devrait être adopté qu'à la fin de l'année 2010. Voilà qui laisse tout le temps aux élus bisontins de débattre sur le sujet.
Choisiront-ils de préserver les platanes ou l'architecture? Quel suspens...

Rédaction : R. Hingray
actualités Besançon Publié le vendredi 26 mars 2010 à 12h06
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de DANIELGYP
“C'est quoi cet article anti-tram de R. Hingray??

Encore un qui ne se déplace qu'en bagnole au centre ville??

Le projet du tram ne se résume pas seulement à la problématique des quais ou la traversée du centre ville.

C'est un choix volontariste pour l'avenir de la ville dans le domaine des déplacements urbains.

En 1974, la ville de Besançon a été pionnière dans des choix qui ont été cités dans la France entière et qui ont changé la vie des bisontins: piétonisation de la grande rue et aménagement d'un réseau de bus remarquable (vous souvenez-vous des embouteillages de la Grande rue ou de la place St Pierre? Moi, si!).

37 ans plus tard, la ville a pris du retard, mais vaut mieux tard que jamais!!

Les études poussées sur le trajet du tramway ont montré qu'il y avait plus d'inconvénients d'un passage par les quais que par le centre ville: plus long, donc plus cher, coupe d'arbres, renforcement des quais, reconstruction du pont Battant……et toujours l'histoire des fils en secteur sauvegardé, place du Marché!!!!

Des solutions techniques existent pour éviter l'installation de fils au centre ville: voir l'exemple de nombreuses autres villes qui ont déjà un tram! (remarque, à Berne, les fils des tram n'ont pas l'air de gêner les Suisses, même dans le centre historique. Peut être privilégient t'ils l'efficacité de ce type de transport??).

Le passage du tram dans le centre est pleinement du bon sens: 1200 bus y transitent quotidiennement. Et toutes les nuisances qui vont avec: bruit, vibrations, pollution! Les supprimer ou en diminuer grandement le nombre ne pourrait être que bénéfique pour notre ville!

Je rejoins donc le camp du bon sens de certains groupes politiques, certains élus et de la FNAUT (fédération nationale des associations d'usagers des transports).

PS: notre foyer,avec ses abonnements Ginko et Vélocité, la marche à pied et le vélo n'est pas foncièrement anti-voiture. Nous essayons de nous servir de nos véhicules que d'une manière raisonnable.




actualités BesançonEnvoyée le vendredi 26 mars 2010 à 21h06
Réponse de crys
“1h30 pour aller travailler en prenant bus ,tram et re-bus.
En voiture 20 mns tout au plus,mon choix est vite fait.”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 27 mars 2010 à 15h57
Réaction de gerard25
“Danielgyp, d'ou vous viennent ses infos.
Il y a tout au plus 180 bus urbains, pourquoi donc ce chiffre ?
Sur ses 180 bus, environ 75 % sont circulants.
Vous voulez donc certainement parler de transit ?

De plus, certains paramètres méritent d'être pris en compte. Le réseau bus est complexe, dense. L'objectif n'est pas de le remplacer. Seule la ligne principale entre Planoise et Orchamps via centre ville sera équipée (grosso modo).
Des lignes de bus seraient effectivement abandonnées, celles que le réseau éventuel de tram doublera TOTALEMENT.

Par contre pour les personnes vivant hors de cet axe mais passant dans le cours de leur déplacement par le centre ville devront gymnastiquer.
Il leur faudra s'adapter : prendre un premier bus pour rejoindre la ligne de tram, quitter le bus pour prendre ce tram afin de traverser le centre ville. Et puis comme souvent c'est le cas, leur destination étant hors trajet tram, mais sur une ligne bus, descendre à nouveau du tram pour reprendre un bus afin de relier la destination.
Facile à vérifier, il suffit de lire un plan des lignes de bus...
Avec pour conséquence de rallonger la durée du déplacement avec des deux délais d'attente supplémentaires.
Est-ce intéressant ?

Ca c'est un point.

L'autre point.
Le coût financier de l'opération est lourd. L'infrastructure nécessite la pose de rails. Et c'est très couteux. Mais comme il ne suffit pas des rails, il faut aussi des asservissements, et d'entretenir tout cela, voies, signalisation, etc.
A l'achat, le prix d'une rame de tram est également élevé, plus qu'un bus, en prix passager unitaire.

Ensuite, la question de la pollution. Il est vrai que ce souci n'était pas encore d'une grande actualité en 1974. Quelques bus de cette époque circulent encore. Ils sont actuellement en cours de remplacement par des nouveaux peu polluants et peu sonores.
En ce qui concerne le bruit il me semble que le centre ville est du fait de la présence humaine, bruyant.

Encore,
Les bus ont pour autre avantage d'être déviés d'une ligne en cas de besoin. (faites cela avec le tram...)
De plus avec le tram, l'étroitesse du centre ville ne permet pas d'y faire passer des voitures larges et longues. Donc fi des "énormes" emports que permet théoriquement le tram dans les configurations optimum. Et ce n'est pas le cas de Besançon.
Et puis détail intéressant : les rails cohabitent difficilement avec les vélos...

Un éventuel intérêt du tram à Besançon pourrait venir d'une garantie de circulation pérenne durant les 40 prochaines années avec une fréquentation élevée.
Or ce n'est pas certain, vraiment pas certains.
Pour plusieurs raisons dont les progrès attendus dans les déplacements qui risquent fort de recomposer notre mobilité. Je parle de l'apport de l'électronique (gestion des déplacements pour les véhicules privés) et des moteurs permettant les déplacements. Et cela sous une dizaine d'années.

Donc maintenir des moyens souples par leur trajet, par leur impact en besoin d'infrastructure me semble plus rusé que de vouloir installer du "lourd" prévu pour 40 ans et destiné à n'être partiellement utilisé que quelques années.

Bonne journée !
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 26 mars 2010 à 22h30
Réaction de DANIELGYP
“Erreur de ma part.

Ce sont 1400 bus qui transitent quotidiennement dans l'hyper centre. Source: la FNAUT

http://www.macommune.info/actualite/associations-d-usagers-le-tramway-ne-doit-pas-rester-a-quai--12374.html

et
http://s3.archive-host.com/membres/up/92534762057252869/FNAUT/FNAUT_-_Franche_Comte_Bulletin_n8.pdf
actualités BesançonEnvoyée le samedi 27 mars 2010 à 08h15
Réaction de Rachida25
“Bonjour à tous, je suis nouvelle sur ce site.
Je suis tot à fait ok concernant le développement de gerard25.
J'ajouterais pour ma part, que je pense le souhait du maire clairement évocateur : il veut laisser sa trace (en rails de tramway) à Besançon ; quand notre égo devient démesuré, la raison n'a plus de place.
Ce type de transport est utile dans des agglomérations plus étendues, plus peuplées, plus actives concernant l'emploi ; Besançon est une ville principalement universitaire et que les jeunes désertent après leurs études. De plus ils vivent au centre ville ou à la Bouloie et n'utiliseront donc pas ce tramway.
Cette ville morte concernant l'emploi a au moins le charme de son passé qu'il faut lui laisser pour ses habitants et surtout pour le ravissement du touriste.”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 27 mars 2010 à 22h55
Réaction de gedeon25
“Besançon n'a pas la configuration géographique propice pour un tram... ni les finances !!!! la situation est suffisamment grave pour qu'on continue de laisser des PME crever et des industries s'enfuirent???

les bus aujourd'hui roule au gaz, et nous sortir des arguments de 1974, époque ou certains bus roulaient au fuel lourd... me semble un brin suranné...

Ce tram, il semble qu'une majorité de Bisontins, d'élus, et de politiques n'en veulent pas, et il ne reste bien que JL Fousseret et ses sbires ainsi qu'une poignée d'irréductibles écolo démaguo et de bobo pour le souhaiter encore...

Pour rappel, le financement de ce machin n'est toujours pas clairement chiffré, ni détaillé sur le qui finance quoi !!!!

en pendant qu'on veut nous faire gober cette connerie, la voies des mercureaux est toujours en attente de financement pour le tronçon de raccordement à la rocade Est qu'on nous avait à l'époque vendue comme étant LA solution de désengorgement de Besançon...

moralité?
la rue de vesoul : toujours bloquée dès 17h
la rue de dole : idem
les accès au tunnel sous la citadelle : idem

on ne peut pas dire qu'on ait déjà vu un bouchon sur cette rocade car elle reste à mon sens très peu utilisée, tout comme le tram le sera... et on ne peut pas dire que les stations de velocitée qui nous coutent déjà si chers en entretien soient vide de leurs vélos tellement on les utilise !!!!!!!
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 28 mars 2010 à 11h01
Réponse de crys
“Et quand les mercureaux seront terminés ça va être beau,cette route se termine en entonnoir c'est comme si vous la faisiez arriver rue Moncey”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 28 mars 2010 à 16h18
Réaction de gedeon25
“petites parenthèses sur les projets de notre Maire :

Vélocité (désolé j'y reviens)

Article ce jour dans BVV, le 50.000ème déplacement courant mars par une jeune étudiante

pour rappel, Vélocité a un peu plus de 2 ans 1/2 d'existance, soit un peu plus de 910 jours, on va arrondir à 900 jours...

50.000 / 900 = 55 déplacements par jour en moyenne, pour une ville de 120.000 habitants...

OH MAIS QUEL SUCCES !!!!

A lire les articles élogieux des sympathisants de gauche et à lire le journal de propagande BVV (qui nous coute si cher au numéro pour ne rien nous dire d'intéressant qu'on ai déjà lu dans le vu du doubs...) je m'attendais au moins à 200 voir 250 utilisations / jour minimum, dans une ville ou on nous disait que les étudiants allaient se ruer sur ce moyen de locomotion écologique et "si pratique" (par temps de pluie et de neige qui ne sont pas chose rare chez nous...)

C'est le groupe JC DECAUX qui doit se frotter les mains à percevoir une manne financière pour l'entretien d'un parc de plus de 200 vélos dont seul 1/4 en moyenne roulent !

Une fois de plus dans cette ville ou la pression fiscale sur les gens qui veulent travailler plus pour gagner plus, on marche sur la tête... mais en ayant soigneusement depuis 30 ans battis un secteur d'emploi avec les fonctionnaires (oui oui, à Besançon, Fonctionnaire est un métier, pas un statut...) il n'est pas étonnant de voir les résultats aux dernières élections régionales, on ne mord pas la main qui nourrit... l'engrenage infernal qui finira tôt ou tard par nous mener à notre perte, car lorsque toutes les richesses de la région seront parties ailleurs, qui payera??? sans doute encore un peu plus de pression fiscale sur le peu qui resteront...”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 28 mars 2010 à 12h39
Réaction de Cindy02
“Gedeon25 vous avez tout dit mais sachez qu'à Besançon dire trop la verité est derangeant .
Ne rien dire , ne rien voir , ne rien comprendre etc mais n'oubliez pas de payer est une devise dans cette Ville , dommage , mais quitter Besançon est une solution pour beaucoup et c'est un droit de liberté”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 28 mars 2010 à 16h18
Réaction de gedeon25
“pourtant, j'aime cette ville, d'un point de vue historique, et géographique... mais pour le reste dont sa gestion... ca fait rire jaune...

M. Fousseret ne souhaite pas que les débats du conseil municipal soient diffusés sur internet, pourquoi? peut être pour ne pas qu'on voient comme les débats sont muselés... ce que M. le Maire veut, doit être fait, quoi qu'on en dise, quoi qu'il en coûte !!!!! pas de débat, tout est imposé, et la plupart du temps la majorité s'appuie sur des études ou des budgets fantaisistes, sortis d'on ne sait ou (comme le budget du tram qui ne cesse de grimper sans s'arrêter et sans qu'on sache QUI va payer...)”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 28 mars 2010 à 17h07
Réaction de crys
“C'est nous Ged,c'est nous voilà pourquoi à la fin de l'année je ne suis plus bisontine.
actualités BesançonEnvoyée le lundi 29 mars 2010 à 15h21
Réaction de crys
“Les verts veulent le tramway,je n'ai jamais vu Mr Alauzet dans le bus de la ligne 24.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 29 mars 2010 à 17h28
Réponse de o. zaguet
“Au fait Alauzet je le croise très souvent en vélo. ”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 30 mars 2010 à 14h09
Réaction de o. zaguet
“Evidemment il habite en ville (Alauzet).
Ceci dit on peut admettre que les déplacements doux, (vélocité, ginko, tram, plus autocité) vont permettre de diminuer la circulation en ville. J'invite tous les réticents à visiter des villes ou ce genre de déplacements ont été valorisé. La qualité de vivre a grimpé en flèche et les centres villes ont retrouvé l'attractivité qu'ils avaient perdue.
Je suis favorable à l'interdiction de la voiture en ville et aux transports en commun gratuits.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 30 mars 2010 à 13h57
Réaction de o. zaguet
“En réponse à l'offre de bus : http://www.macommune.info/actualite/ginko-s-attaque-a-la-citadelle-tous-les-jours-13757.html”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 30 mars 2010 à 14h19
Réaction de gedeon25
“cher o.zaguet (jeu de mot à 2 balles), M. Alauzet a un cabinet en ville, mais il habite Bregill... je ne donne pas l'adresse exacte afin de ne pas avoir de problème mais pour aller bosser en ville, moi je le vois pas en vélo ni dans le bus 24, mais dans son auto... et j'habite le quartier ;)

et Crys habitait le quartier donc elle le sait tout aussi bien que moi...
actualités BesançonEnvoyée le mardi 30 mars 2010 à 15h26
Réaction de o. zaguet
“Ah bon à Bregille ? Et pourtant il habite au 19 rue des Granges, il n'y a rien de secret, il est dans l'annuaire et son cabinet est en effet rue de la République”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 30 mars 2010 à 16h20
Réponse de gedeon25
“Crys pourra te confirmer que pour nous, c'est chemin des monts de bregille du haut... pas rue des granges... ou alors c'est récent. et qu'a l'époque dont on parle, on l'a jamais vu dans le bus 24... et que la boite aux lettres située la maison juste à côté de la résidence Moyse en face des salins de bregille est bien libellée au nom d'Alauzet...

avons nous rêvé Crys???”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 31 mars 2010 à 11h22
Réaction de DANIELGYP
“Je pensais à Lausanne (130.000 habitants, agglo environ 300.000!)

Déjà 2 lignes de tram.

Et on évoque une troisième: une ligne de métro!

Je cite:


Une nouvelle ligne de métro pour Lausanne
12-11-2009
Suite au succès et la saturation de la deuxième ligne de métro, la municipalité de Lausanne (Suisse) envisage la construction d'une troisième ligne automatique et sur pneus. Cette troisième ligne de métro reliera la gare CFF au quartier de la Blécherette.
Source : La vie du Rail N°3232 du 11 novembre 2009 '”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 30 mars 2010 à 21h30
Réaction de gedeon25
“Lausanne c'est pas besançon et son implatantion en long de planoise à palente, avec un centre ville piegé dans une boucle avec le doubs...

et Besançon est loin d'avoir les finances de Lausanne
et les Bisontins sont loin d'avoir la mentalité et la rigueur suisse...

actualités BesançonEnvoyée le mercredi 31 mars 2010 à 11h20
Réaction de o. zaguet
“Gédéon est CONTRE tout ce qui est POUR et POUR tout ce qui est CONTRE... et mythomane en plus (voir un peu plus haut ses mensonges et ma réponse)
Comment peut donner du crédit à pareil "guignol"”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 1 avril 2010 à 09h34
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr